vendredi 18 août 2017

Saison 61 - Episode 3



Cette Web série est une fiction.

Toute ressemblance avec des personnes 
ou des situations réelles ou ayant existées 
ne serait que pure coïncidence




Episode 3 : Le grand retour




Résumé de l’épisode précédent : Un autre corps a été trouvé près d’une station de bus… Plus de 12 meurtres depuis le début d’année à Zürich, soit pratiquement le même nombre d’homicides qu’en 3 ans… Que se passe t-il dans cette ville ? Est-ce qu’un serial Killer rôde ? L’inspecteur ZÜGER en charge de l’enquête décide de faire appel à un ami…

Commissariat central de ZÜRICH, 17 mai, 09h12


Jimini HOLMES : « Nous voici arrivé… »

Ciiindy WATSON :  « Pourquoi êtes vous venu aussi vite ici ? »


Jimini HOLMES : « C’est un très bon ami qui m’a contacté. Il est inspecteur Principal à la Criminelle de ZÜRICH. Il est dépassé par le nombre de meurtres dans sa ville depuis quelques mois. Sa hiérarchie a accepté d’avoir des consultants pour l’aider : NOUS !!! »


Inspecteur ZÜGER : « HOLMES !!! Je t’attendais avec impatience… »

Jimini HOLMES : « Bonjour Wolfgang, voici ma coéquipière, Ciiindy WATSON… »


Inspecteur ZÜGER : « Enchanté !!! Suivez moi dans mon bureau ! »


Inspecteur ZÜGER : « Voici mon service… Il y a eu 12 meurtres depuis le 5 janvier de cette année, commis dans le nord de la ville de Zürich. Le mode opératoire est le même : les victimes sont tazées puis ensuite étranglées ou poignardées… »


Inspecteur ZÜGER : « J’ai une équipe de 5 inspecteurs avec moi sur ces enquêtes. Le point commun des personnes tuées est qu’ils ont tous eu affaire à la police. Ils étaient connus pour de la petite délinquance, rébellion et injures contre les forces de police, vols, cambriolages, incivilités, menaces de mort… 
Des enfants de cœur en faite… »


Inspecteur ZÜGER : « Cette vague de meurtres est sans explication. Habituellement, sur ZÜRICH, nous avons 4 à 5 homicides par an. Et nous trouvons dans 90% des cas, le ou les auteurs de ces meurtres… »


Inspecteur ZÜGER : « Mais là, rien. Pas de lien direct entre ces petits délinquants à part leurs actes criminels… Qui plus est n’avaient aucun rapport entre eux. Pas les mêmes quartiers, pas les mêmes faits de délinquance, pas les mêmes fréquentations…»

Jimini HOLMES : « En effet, c’est étrange. On peut voir sur une carte où se sont commis ces meurtres ? »


Inspecteur ZÜGER : « La voici. »


Inspecteur ZÜGER : « Tu remarques que tout est concentré dans le nord de la ville et sa proche banlieue…


DRING DRING….

Inspecteur ZÜGER : « Excusez moi !!! Allo ??? Oui !!! Encore !!! Où ? J’arrive ! Venez avec moi. 
Encore un corps découvert !!! »


Quelques instants plus tard

Inspecteur ZÜGER : « Nous voici arrivé !!! »


Inspecteur ZÜGER : « Alors ? »

Expert : « C’est moi qui vous ai appelé... C’est un « Sans Domicile Fixe » cette fois. Il était connu comme un alcoolique notoire. Il était insultant, parfois violent sur la voie publique et dans les transports publics. Il a été poignardé dans le dos. »


Inspecteur ZÜGER : « Quel rapport avec mes autres victimes ? »


Expert : « En l’examinant, j’ai trouvé, sur son dos, des traces de piqures de dard de tazer sur le torse !!! Le même mode opératoire que les autres…»

Inspecteur ZÜGER : « Etrange. Il change des profils précédents. C’est peut être un règlement de compte entre clochards… »


Jimini HOLMES : « Regarde ! Le couteau est resté sur le corps planté dans le dos. Un « Sans domicile » ne se sépare jamais de son couteau. Et là, il signerait son acte ??? Non, nous sommes certainement 
sur la même série de meurtres… »

Inspecteur ZÜGER : « Tu as raison. Et puis le coup de tazer, ce n’est pas une coïncidence… Comme tu le vois, Holmes, nous faisons face à une drôle d’enquête… »






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire